Une église archicomble !

 De retour du concert de Glorious à Angers, le Père Eloi, Béatrice et Dominique Lecorps, Stéphanie Leroyer et Denis Bisson nous en ont donné échos. J’ai posé quelque question au père Eloi sur ce concert, il a répondu avec plaisir.

Comment avez-vous su que Glorious venait à Angers ?

 

« J’ai été informé par le Père Thierry d’un concert de ce groupe musical de confession catholique qui fait des tournées en France. Lui-même le tenait de Béatrice Lecorps, fan de Glorious, pour avoir participé à l’un de ses concerts avec son mari Dominique. »

 


Combien de personnes étiez-vous à partir de Domfront ?

 « Nous étions cinq personnes ;

 

-Béatrice et Dominique Lecorps

-Denis Bisson

-Stéphanie Leroyer

- et moi-même. »


Y avait-t-il un thème particulier au concert ?

« Pas de thème particulier. Cependant, le recueil de chants était très riche. Les organisateurs ont fait attention au temps de Carême pour ne pas chanter d’Alléluia. Il y avait des versets bibliques qu’on transformait en chanson. C’était une sorte de campagne d’évangélisation et ils ont mis aussi un accent particulier sur la prière et les pratiques du temps fort de Carême, surtout la prière, le partage et le jeûne. »


Combien de participants à ce concert ? Et le lieu ?

« Le lieu du concert était l’église Sainte Madeleine qui est une église paroissiale à la charge des Prêtres du Chemin Neuf. Ils sont

Canadiens.

 

Nous étions environs 800 personnes dont l’âge était compris entre un bébé de 6 mois et 77 ans. L’église était archicomble »


Écrire commentaire

Commentaires : 0