Mgr Habert attire notre attention sur la situation du monde agricole.

Dans un message adressé aux chrétiens sur la situation du monde agricole, notre évêque, Mgr Habert, en août dernier, a tenu à attirer notre attention sur la situation du monde agricole.

 

Il évoque la rencontre qu’il a lui-même vécue avant l’été 2016 avec des agriculteurs venus le rencontrer. Le plus souvent passionnés par leur métier, ils ont exprimé les lourds défis qu’ils ont à relever à l’égard de l’environnement, la sécurité alimentaire, la mondialisation, le modèle financier, les contraintes de la concurrence, l’organisation collective, la transmission d’un savoir,... : sans prétendre que l’Église aurait les solutions, il souligne cependant la richesse de sa doctrine sociale, invitant à l’approfondir et à la partager. Et il termine par quelques lignes adressées aux chrétiens, qu’il convient de s’approprier.

 

Il nous appelle à nous rendre attentifs à la vie des agriculteurs en difficulté. “Une des souffrances, dit-il, est celle de la solitude, de la spirale de l'endettement et de l'enfermement". Il nous invite à réfléchir à notre façon de consommer et à mesurer combien chacun, concrètement au quotidien, doit se sentir responsable de ces questions. Il encourage les communautés chrétiennes à vivre des temps de rencontre, de proximité, de découverte avec les acteurs du monde rural et à les porter dans la prière.

 

Il rappelle enfin que le pape François, dans son encyclique Laudato si’ nous parle de la “maison commune”, notre univers qu'il nous faut préserver. Un appel d’une actualité criante. Un message à reprendre pendant le temps du Carême, temps de conversion et de solidarité. Pour que personne ne soit exclu d’un juste partage des richesses, “que l’Esprit saint nous inspire les justes attitudes à tenir.”

Écrire commentaire

Commentaires : 0